Clinique
du sport

Journée hygiène des mains : un rappel salutaire pour tous

Article le

Une journée dédiée à l’hygiène des mains.

Journée hygiène des mains : un rappel salutaire pour tous

Chaque année, en mai, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dédie une journée à l’hygiène des mains. Un thème à remettre sans cesse dans l’actualité tant l’impact de l’hygiène des mains sur la santé est grand. Une majorité d’établissements de soins consacrent une journée à cette problématique du quotidien. Un évènement a ainsi eu lieu à la Clinique du Sport, à Paris, le mercredi 22 mai.

 

C’est le mois de mai, cinquième mois de l’année, qui a été choisi pour consacrer une journée à l’hygiène des cinq doigts de la main. Un clin d’œil qui permet de mémoriser l'événement et qui a toute son importance alors que les mains sont la première cause de transmission des infections nosocomiales. « Le message est clair, dans les établissements de santé, il faut interpeller tout le monde, que l’on soit malade, simple visiteur, ou personnel soignant, et rappeler que l’on doit, pour le bien de toutes et de tous, se laver les mains », indique Sophie Houset, Chargée de mission communication et ancien cadre de bloc à la Clinique du Sport, à Paris. Lors de cette journée, l’objectif a été « d’informer, d’expliquer, de transmettre notre message sur l’indispensable lavage des mains, notamment à l’aide d’une solution hydroalcoolique (PHA) », ajoute-t-elle.

 

Une journée informative, pratique et ludique organisée par le Comité de Lutte des Infections Nosocomiales (CLIN) et l’Équipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH) de la clinique.

Cet événement comportait plusieurs volets :

  • Une borne avec un appareil « Boîte à coucou » permettant de vérifier si la solution aseptisante utilisée (PHA) a bien été répartie sur toute la main a été installée à l’accueil à l’attention de tous les visiteurs ;

  • Des informations sur l’importance de l’hygiène des mains ont été données à ces mêmes visiteurs et aux patients traités dans la clinique ;

  • Des flacons de solution hydroalcoolique ont été distribués ;

  • L’infirmière hygiéniste était présente pour répondre aux questions ;

  • De plus, une campagne de communication a été menée en amont sur l’intranet de la clinique.

 

Au total, « une journée informative et pratique, mais également ludique, de façon à faire passer notre message le mieux possible », explique Sophie Houset. En outre, depuis 2017, dans le but de répondre au besoin de sécurité chez les patients de la clinique, un questionnaire (anonyme) leur est diffusé pour mieux connaître leur perception de l’hygiène des mains à l’intérieur de l’établissement : utilisent-ils les solutions aseptisantes ? Les soignants se lavent-ils les mains ? L’affichage interne sur le sujet est-il suffisant ? Jusqu'alors, « les résultats obtenus ont été très positifs pour la clinique », se réjouit Sophie Houset.

Article précédent

Samedi 25 mai de 8h30 à 16h30 Centre National du Rugby - Marcoussis

Veuillez dès à présent noter que le samedi 25 mai 2019 de 8h30 à 16h30, à Marcoussis, dans les belles installations du Centre National de Rugby, se tiendra...

Article suivant

Ramsay Générale de Santé est aussi sur Instagram !

Le Groupe diversifie sa communication sur les médias sociaux en lançant son compte Instagram.